NOTRE AMOUR POUR KD VIENT-Il DE SWIPE RIGHT ?

Pour les célibataires de ce monde, cet article n’est définitivement pas une surprise pour vous. Durant les dernières semaines, Kraft Dinner s’est taillé une place dans les tendances marketing avec une publicité haute en couleur. 

On l’a vue, on l’a jugée, on l’a analysée. Cette fameuse publicité sur Tinder qui a fait les manchettes. Certains l’ont trouvée originale, d’autres un peu trop osée. 

Un couteau à double tranchant 

Selon nous, les bons coups marketing sont toujours risqués. Il est évidemment possible d’essayer de minimiser ses risques et de s’assurer d’une bonne retombée, mais le fameux ‘’what if’’ reste toujours un tantinet présent.

Pensons, par exemple, à la pub de Maxi avec Martin Matte qui s’est fait lancer des tomates cet été. Une équipe marketing entière a décidé d’aller de l’avant avec cette vidéo, prenant en considération qu’un certain risque était possible. Au final, KO total. Le public a été déçu, fâché et outré. C’est grâce à sa rapidité et son ingéniosité que l’équipe a su retourner ce mauvais coup pour terminer avec une communauté qui se sentait comprise et entendue par son épicerie.

Par contre, ce n’est pas toujours aussi facile de se retourner sur un 10 cent. Parfois, les gens n’aimeront pas l’idée ingénieuse d’une entreprise, et cela aura des impacts négatifs à long-terme.

Bottom line : toujours réviser et vérifier deux fois plutôt qu’une nos publicités avant de peser sur play.

Aujourd’hui, 3S vous donne son point de vue et son avis sur cette publicité innovatrice  

Voici l’opinion d’Olivier, notre Stratège Marketing.

Premièrement, selon lui, la publicité a été pensée de manière à convenir aux jeunes adultes, soit ceux qui se retrouvent majoritairement sur Tinder. Le lien entre la plateforme utilisée et la publicité est donc légitime et approprié. L’impact négatif que peut comporter cette publicité est donc moins visible puisque les gens sur ce type d’application seront plus enclins à trouver le tout comique et non pas dégradant. 

Effectivement, si l’on s’attarde un peu plus sur le slogan utilisé pour cette campagne, on en comprend immédiatement l’effet négatif que celui-ci peut engendrer. 

Le message en tant que tel est extrêmement risqué. Dans le contexte actuel, la société met énormément de l’avant le droit des femmes et surtout l’importance du consentement. 

Kraft Dinner aborde toutefois cette problématique de la mauvaise manière. Ils incitent indirectement les gens à envoyer des ‘’nudes’’ sans demander le consentement préalablement. Envoyer ce genre de photos peut être extrêmement mal perçu et provocateur. 

Bref, selon Olivier, la publicité est définitivement risquée, mais elle est toutefois très bien adaptée pour le public cible. Ce genre de message n’aurait probablement pas passé sur toute autre plateforme. Ils ont donc pris un risque, qui était calculé grâce aux choix préalables qu’ils ont fait (Tinder, public jeune et ouvert). 

Amélioration proposée 

Olivier conseille d’ajouter une section visible dans la publicité pour aborder l’importance du consentement. Par exemple, une petite phrase plus bas disant : 

Sans oui, c’est non. 

Ce genre d’ajout aurait fait toute la différence. Ceci aurait démontré les valeurs de la marque tout en restant dans le côté comique de la publicité. Sachant qu’une bonne partie des internautes sur cette application cherchent une relation (que ce soit simplement physique ou amoureuse), il aurait été important de mettre de l’avant ce genre de message positif. 

Bref, peu importe l’opinion des individus qui auront vu cette publicité sur Tinder, une chose est certaine : ils se souviendront longtemps de leur premier rendez-vous avec Kraft Dinner !

Maé Senécal

L’écrivaine de la famille. Gestionnaire de communauté à temps plein, autrice de son premier roman à temps partiel… Je suis un petit rayon de soleil (je mets l’accent sur le mot petit) qui tente de propager le bonheur et mon énergie parfois trop débordante autour de moi! En amour avec la nouveauté, toujours à la recherche de nouveaux défis, j’ajoute ma propre couleur partout où je vais. 1, 2, 3, À vos plumes!