La magie du temps des Fêtes avec IGA!

Décembre est un mois festif pour plusieurs, en théorie. Évidemment, lorsqu’une pandémie frappe, il est plus difficile de le  fêter de la même manière.

Chaque année, IGA sort une publicité rattachée à cette période de l’année pour mettre de la magie dans le quotidien des téléspectateurs. Cette année ne fait pas exception. Le supermarché a partagé, le 23 novembre dernier, une publicité qui a touché le cœur de bien des Québécois.

Aujourd’hui, notre gestionnaire de communauté Édouard nous donne son avis sur cette annonce aux émotions fortes, et quelques pistes d’amélioration.

Un incontournable chez IGA:

Depuis plusieurs années maintenant, IGA est devenu le meneur en termes de publicités de type storytelling. Avec ses personnages animés, ses histoires touchantes et la subtilité de ses aliments vedettes, IGA se démarque définitivement au Québec dans le domaine publicitaire. 

Le storytelling consiste donc à utiliser une histoire plutôt qu’à mettre classiquement en avant des marques ou produits.

Cette année, on retrouve l’histoire d’une adolescente et d’un jeune enfant atteint du cancer, présentement à l’hôpital. L’adolescente s’amuse à cuisiner des collations sucrées pour le jeune enfant; qui lui confectionne des petites figurines de Noël en origami pour la remercier en retour.

La subtilité de la mise en avant des produits IGA est quelque chose que nous avons particulièrement aimé. Le but de la publicité n’est aucunement de vendre les produits du supermarché, contrairement à ses compétiteurs et à la majorité des professionnels du milieu. Pour une fois, tout est entièrement focalisé sur le storytelling. Une stratégie marketing qui fonctionne extrêmement bien auprès de la société québécoise.

La musique choisie est ‘’Toujours Vivant” de Gerry Boulet. Une chanson reconnue par la société québécoise qui met de l’avant l’importance de s’aimer et de se sentir ‘’vivant’’ – quelque chose de particulièrement important dans ces temps difficiles. Celle-ci fonctionne parfaitement avec l’histoire et est aussi un superbe plus value pour la publicité. Cela rend le tout réel, sincère et touchant. 

IGA se différencie de ses compétiteurs grâce aux personnages animés qu’ils ont créés. On reconnaît leur publicité et on les associe immédiatement à la marque populaire. D’un point de vue marketing, c’est super bien pensé, et bien joué, de la part de leur équipe. Ils recyclent le même concept de personnages animés publicité après publicité, depuis plusieurs années maintenant et celui-ci est extrêmement apprécié par leur clientèle.

De plus, en raison de la situation actuelle, IGA n’a pas à se soucier de respecter la distanciation sociale, le port du masque et les autres mesures sanitaires dans ces publicités, qui sont montées virtuellement de toute pièce. 

Un autre point fort de la publicité est le personnage de l’adolescente. Son style de vêtements, la manière dont ses cheveux sont placés, et son ethnicité sont des éléments très intéressants et surtout, à mon avis, tellement beaux! De plus en plus, il est de mise d’accepter nos jeunes pour qui ils sont, et de démontrer qu’ils sont beaux à leur manière. Que de s’exprimer est signe de normalité. Avec le personnage d’Alice, c’est exactement le cas. Une autre raison qui fait de cette annonce un franc succès.  

Quelques pistes d’amélioration:

De mon point de vue, même s’il était possible de ne pas respecter, dans les règles de l’art, le port du masque et les autres mesures, il aurait été intéressant de le faire. Cela aurait placé la publicité dans le temps et la population aurait pu se sentir encore plus interpellée.  Évidemment, le fait qu’ils aient utilisé des cadeaux et des gâteries comme moyen de communication ainsi que la scène finale en taxi est très stratégique de la part de l’équipe marketing pour garder une distanciation sociale entre les deux protagonistes.

Ne pas porter de masque, surtout dans un hôpital, est présentement signe du passé. Un souvenir lointain que nous avons hâte de retrouver! Le fait de démontrer cette nouvelle réalité aurait pu être intéressant pour IGA, question d’encore plus toucher les gens. D’un autre côté, le fait qu’ils aient choisi volontairement de ne pas mettre de masque peut aussi être stratégique. Peut-être était-ce pour créer un certain repos parmi toutes les publicités de COVID que nous voyons; faire évader les téléspectateurs vers une vie plus normale comme avant. 

La fin de la publicité est aussi un élément qui aurait pu être modifié. Il aurait été intéressant, et encore plus émouvant à mon avis, qu’un réel contact ait lieu entre Alice et le jeune Laurent. Plutôt que de laisser le sac devant sa porte, il aurait définitivement pu le lui transmettre en personne, tout en gardant une certaine distance à la limite, pour signifier que leur relation est plus qu’un échange virtuel entre les deux partis.

Donnez au suivant :

La publicité d’IGA est un franc succès, et surtout porteuse d’une belle cause. Effectivement, l’histoire se termine en mettant de l’avant la Fondation Charles-Bruneau. 2020 n’a pas été facile pour personne, ce pourquoi donner au suivant est encore plus important que jamais dans ces temps incertains, lorsque c’est possible.

3S vous encouage donc à offrir un don à cette Fondation qui est dédiée à la lutte contre le cancer pédiatrique. 

Joyeux temps des Fêtes à tous, et n’oubliez pas de donner au suivant. Maintenant plus que jamais!

Maé Senécal

L’écrivaine de la famille. Gestionnaire de communauté à temps plein, autrice de son premier roman à temps partiel… Je suis un petit rayon de soleil (je mets l’accent sur le mot petit) qui tente de propager le bonheur et mon énergie parfois trop débordante autour de moi! En amour avec la nouveauté, toujours à la recherche de nouveaux défis, j’ajoute ma propre couleur partout où je vais. 1, 2, 3, À vos plumes!