Tout d’abord, revenons à la source du mot symbiose pour comprendre comment cela pourrait changer votre façon d’opérer vos projets ou même votre entreprise. 

 

Le mot symbiose provient du grec (σύν sýn = ensemble et βίος bíos =  vie). D’un aspect plus scientifique, la définition de la symbiose est une association intime et durable entre deux organismes appartenant à des espaces différents. Mais comment ce mot ou cette méthode peuvent-ils influencer votre façon de faire du marketing ?

 

Dans une vision marketing, la symbiose est cruciale si vous voulez atteindre vos objectifs de diffusion. Concrètement, vous devez appliquer vos messages de façon à ce qu’ils soient toujours synchronisés avec tous vos médias. Donc, si vous faites de la publicité sur Facebook, vous allez devoir travailler également avec Instagram. L’un des avantages à utiliser cette méthode de diffusion vient du fait que vous rejoindrez deux publics différents. Vous aurez donc un impact plus fort! Plusieurs spécialistes du marketing vous diront que ce qui est fait pour Facebook ne l’est pas nécessairement pour Instagram et ils ont en partie raison. La réponse magique est qu’une publication peut toujours s’adapter, mais le message conducteur reste le même. 

 

Depuis longtemps, dans les médias traditionnels (radio, télé et imprimé), nous retrouvons la symbiose. Souvent, ce que nous voyons à la télé, nous l’entendons aussi à la radio et le retrouvons dans le journal. Pourquoi donc ne pas le faire pour nos médias numériques ?

 

Au fil des années, j’ai pu mettre à l’épreuve cette technique (tant dans la diffusion promotionnelle que relationnelle) et elle s’est toujours avérée être un succès. Pourquoi, me demanderez-vous ? La réponse est simple : Les messages étaient tous sous-dirigés dans la même direction, mais orientés vers les utilisateurs de chaque média. 

 

Tout au long de votre symbiose, vous devez évaluer les statistiques et adapter votre diffusion en cours de route. Par exemple : si mon objectif primaire était de cibler les personnes âgées de 18 ans et plus pour un événement et que ma stratégie fonctionne bien sur Facebook, cela ne veut pas dire qu’il faut laisser tomber les autres plateformes. Instagram possède également un autre type de clientèle tout aussi bien adaptée à votre cible (dans ce cas fictif)! En résumé, analysez toujours la portée de votre message pour réussir une symbiose parfaite entre vos médias numériques! 

 

Dans le schéma suivant, vous remarquerez qu’une de ces diffusions est simple, mais doit être réfléchie.